Il est important de bien connaître les caractéristiques des systèmes de chauffage pour réduire les dépenses quotidiennes. Chauffage collectif ou individuel, l’un comme l’autre présente des avantages et des inconvénients.

## Zoom sur le chauffage Le chauffage, collectif ou individuel, constitue le principal poste de consommation d’énergie dans les habitations. En effet, le chauffage individuel ou collectif représente environ 70 % de la consommation d’énergie en France. Avant de choisir entre ces deux types de chauffage, il convient de bien connaître les règlementations en vigueur. Pour les logements chauffés collectivement, un décret d’application (n 2016-710 du 30 mai 2016) de la loi sur la transition énergétique de 2015 exige, au plus tard le 31 mars 2017, une installation permettant l’individualisation des frais de chauffage. Cette mesure a pour objectif d’évaluer la quantité de chaleur utilisée par chaque foyer grâce à un compteur individuel pour chauffage collectif. À noter que la date butoir est repoussée au 31 décembre 2019 si la consommation en chauffage de l’immeuble est inférieure à 120 kWh/m2SHAB par an.

chauffage collectif ou individuel

## Zoom sur le chauffage individuel Afin de choisir entre un chauffage collectif ou individuel, il est important de connaître leurs caractéristiques.

### Les avantages du chauffage individuel Le chauffage individuel est surtout apprécié pour sa souplesse d’utilisation. Choisir ce type de chauffage, c’est effectivement bénéficier d’une liberté totale sur : * Le choix de l’énergie : gaz, électricité, gaz ; * Le choix du type de chauffage : chaudière, poêle… * Le choix du niveau de confort : température, thermostat… * Le choix du mode de production d’eau chaude ; * Le contrôle de la consommation de combustible.

De ce fait, il convient à chaque particulier de sélectionner son mode de chauffage, le type d’installation ainsi que le fournisseur d’énergie. Choisir le chauffage individuel, c’est également être libre de choisir la date de mise en service de son chauffage. Quant à la consommation de combustible et la température de chauffe, elles peuvent être sélectionnées en fonction des besoins du foyer et même de la météo.

### Les inconvénients du chauffage individuel Le principal inconvénient du chauffage individuel est lié aux coûts d’installation et de maintenance qui sont relativement élevés. Le prix des équipements est effectivement considérable, qu’il s’agisse d’un circuit de chauffage individuel électrique ou d’un système de chauffage individuel. Ces dépenses incluent généralement : * Le coût de l’installation et de la maintenance. * Les études d’optimisation du chauffage. * La gestion du fonctionnement ainsi que des entretiens de l’installation. * La gestion du ravitaillement en combustible.

## Tout savoir sur le chauffage collectif Habiter dans un logement équipé d’une installation de chauffage collectif présente aussi bien des avantages que des inconvénients. À savoir que ce type de chauffage peut être assuré par une ou plusieurs chaudières pour desservir un groupe d’habitats ou un immeuble. C’est la principale différence entre le chauffage collectif et individuel.

### Les avantages du chauffage collectif Contrairement au chauffage individuel, le chauffage collectif dans un appartement ou autre type de logement permet la mise en commun des équipements, depuis l’installation jusqu’à l’entretien. C’est surtout le cas dans les immeubles disposant de plusieurs logements. Voici les principaux intérêts de ce type de chauffage : * Partage des frais d’investissement et des frais d’entretien ; * Gain de place dans les logements grâce à la centralisation de l’installation ; * Absence d’entretien pour les particuliers ; * Absence de gestion concernant l’approvisionnement et le fonctionnement ; * Réalisation d’économies sur le prix des combustibles.

### Les inconvénients du chauffage collectif Le chauffage communautaire présente quelques contraintes non négligeables : * Les dates de début et de fin de la saison de chauffe sont imposées. * Absence de contrôle des dépenses énergétiques. * Pas de retour financier sur les efforts personnels effectués en termes d’isolation ou d’écologie pour les habitats non pourvus de compteurs individuels. * Risques d’inconfort thermique dans le cas d’un défaut de réalisation de l’installation.

## Bon à savoir sur le chauffage collectif Vous décidez d’opter pour le chauffage communautaire ? Découvrez tous les détails concernant ce type de chauffage.

### La facture individuelle Concernant le chauffage collectif, la facture était auparavant partagée entre les appartements d’un immeuble en se basant de la superficie. Depuis mars 2017, tous les logements bénéficiant du chauffage collectif disposent d’une facture individuelle adaptée selon leur consommation réelle. Le gouvernement a mis en place le décret n° 2016-710 du 30 mai 201 concernant cette facture afin de responsabiliser les ménages. À savoir que cette mesure est l’une des règlementations de la loi de transition énergétique. Tous les bâtiments à usage d’habitation bâtis avant le 1er juin 2001, disposant d’un chauffage collectif et affichant une consommation énergétique élevée sont concernés par cette nouvelle mesure. Il existe toutefois quelques exceptions : * les logements-foyers et établissements hôteliers ; * au cas où la consommation individuelle de chaque logement ne peut être mesurée ; * les habitats collectifs dont la demande de permis de construire a été déposée après le 1er juin 2001 ; * au cas où il n’est pas envisageable d’installer des équipements de régulation de la chaleur consommée… À travers cette page, vous découvrirez plus d’informations sur l’individualisation de la facture de chauffage.

### Les évolutions du chauffage collectif Au vu du décret issu de la loi sur la transition énergétique, les évolutions concernant le chauffage collectif peuvent être difficiles à mettre en place. Bien que ces mesures visent à encourager les ménages à être attentifs à leur consommation énergétique, elles restent contraignantes à appliquer. L’installation de compteurs individuels est, par exemple, impossible sur le plan technique, notamment dans les immeubles anciens. En effet, l’objectif est d’effectuer des travaux qui ne doivent pas occasionner de frais trop importants. Cependant, un délai supplémentaire est accordé pour les logements dont la consommation énergétique n’est pas élevée. Pour un immeuble dont la consommation moyenne est comprise entre 120 et 150 kWh par m² et par an, l’installation de compteurs individuels devait être effectuée avant le 31 décembre 2017. Si cette consommation est inférieure à 120 kWh, la date butoir est reportée au 31 décembre 2019.

### Le chauffage collectif au gaz Le chauffage collectif peut être électrique ou au gaz. Lorsqu’il est au gaz, ce type de chauffage bénéficie des dernières technologies permettant de réduire les dépenses en énergie, des prix bas du gaz ainsi que de l’entretien réduit. Outre cela, le chauffage collectif au gaz présente ses avantages et ses inconvénients :

| Avantages | Inconvénients | |---------------------------------------------------------------------------------------------|-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------| | Mutualisation des coûts d’achat | Défaut de souplesse dans certains types de diffusion de chauffage (plancher chauffant, radiateurs classiques…) | | Gestion centralisée ou déléguée au syndic, à une société d’opérations ou au gardien | Manque de réactivité de la mise en marche et de l’arrêt du chauffage en fonction des conditions météorologiques | | Économies liées à l’acquisition et au stockage | Investissements d’optimisation normalisés à décider en groupe |